Jacob Zuma : le dernier compte à rebours

News Image
14 Feb

Ce que je pense : Zuma ne veut pas laisser le Parlement le destituer, il annoncera sa démission dans les prochaines heures.

Ce que je crois : Zuma  compte sur sa popularité dans certaines provinces comme le Kwazulu Natal pour organiser la résistance.

Ce que je crains : l’entêtement de Zuma risque de plonger le pays dans la violence comme en 1994 et l’ANC pourrait éclater s’il crée son propre parti (ce qui n’est pas exclu).

Le coup de grâce : Zuma a été lâché même par les partisans de son dernier soutien,  le Dr Nkosazana Dlamini Zuma.

Share It